WordPress

Le blog des élèves de 4e Turquoise

The child has one intuitive aim: self development

Chronique littéraire sur Qui ment ? de Karen M. McManus

Qui ment ? Voici le titre du premier roman policier de Karen M. McManus, paru en mai 2017, aux éditions Nathan. Pour un premier roman dans l’univers du policier, c’est une pure réussite !


Résumé

Dans un lycée américain, cinq élèves sont collés : Bronwyn L’INTELLO, Cooper LE SPORTIF, Nate LE DELINQUANT, Addy LA REINE DE BEAUTE et Simon LE GOSSIP BOY. Seulement, ce dernier ne ressortira jamais vivant. Les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Nos quatre adolescents deviennent les principaux suspects lorsqu’on découvre un article écrit par Simon contenant des révélations sur eux. Chacun a quelque chose à cacher.

JUSQU’OU SONT-ILS PRETS A ALLER POUR PROTEGER LEURS SECRETS ?


Mon avis 

Le livre est très addictif, et donc par conséquent, se lit assez rapidement. Le récit débute avec la mort de Simon, très probablement un meurtre, lors d’une colle avec 4 de ses camardes. Alors commence le début d’une enquête avec nos quatre lycéens collés comme suspects. On suit l’enquête, et surtout la manière dont les lycéens la vivent. Ses derniers sont des personnages un peu trop clichés des films américains (l’intello, le sportif, le délinquant, la fille populaire et le gossip boy), mais au fil de la lecture, et surtout grâce au changement des points des vues, on suit l’évolution des personnages. Et quelle évolution ! Tous nos préjugés du début du livre disparaissent au fil de la lecture, et on s’attache très vite aux personnages, on en apprend un peu plus sur le fond de leur personnalité, et notamment grâce à leur secret. En révélant leurs secrets les plus profonds, chacun n’a plus d’autre choix que de montrer aux autres qui ils sont vraiment, de s’assumer et de s’accepter.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre, n’est pas l’enquête en elle-même, mais les sujets abordés en parallèle : il parle de thématiques fortes que l’on peut rencontrer, tel que le jugement d’autrui, l’homosexualité, les relations toxiques, les infractions de la loi, les relations amoureuses, la dépression, le harcèlement…L’histoire n’avait pas pour but de résoudre une enquête sur un meurtre, mais plutôt de passer un message, du moins, de mon point de vue. L’histoire nous fait beaucoup réfléchir, et peu à peu, on se rend compte qu’on ne connait peut-être pas aussi bien les personnes de notre entourage qu’on ne le pense.

J’ai un peu moins apprécié le fait que, dès le début, on se doute déjà du meurtrier, mais vu que le but de cette lecture était d’aborder des sujets précis, cela ne m’a pas trop dérangé. Au contraire, cela m’a permis de mieux me concentrer sur les personnages.

En bref, j’ai énormément apprécié ce livre par son intrigue mais aussi par les points soulignés de la vie souvent rencontrés durant l’adolescence, qui, pour moi, sont très important. 


Un bon livre, oui, mais pour qui ?

Je le conseille à tout le monde, en particulier aux adolescents.  Il pourra vous donner des conseils sur les moments que vous vivez, tout en ajoutant une enquête à résoudre. De plus, il se lit rapidement, car il est extrêmement fort, intense, surprenant, épatant et addictif. (Alors ne réfléchissez pas et allez tout de suite le prendre dans une bibliothèque près de chez vous.)

Inès Tighza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *