WordPress

Le blog des élèves de 4e Turquoise

The child has one intuitive aim: self development

Saint Ambroise de Milan

Saint Ambroise de Milan est né à Trêves en 340 ap. J.-C. et est décédé en 397 à Milan. C’est un Saint qui durant sa vie a été avocat, évêque et compositeur.

Son enfance

Saint Ambroise, de son vrai nom Aurelius Ambrosius, est né à Trêves en 340 ap. J.-C. et est mort en 397 à Milan. Il est issu de la noblesse romaine. Sa fête est célébrée le 7 décembre de chaque année. Il est le fils d’un Ambrosius, préfet du prétoire des gaules. Sa sœur était une femme vierge qui avait consacré l’entièreté de sa vie d’adulte à Dieu.

On raconte que, étant petit, un essaim d’abeilles vint se poser sur son visage, il y en avait tellement qu’elles semblaient rentrer dans sa bouche. Quand les abeilles repartirent, Ambroise avait le visage couvert de Miel et de piqures d’abeilles mais il était toujours en vie, son père s’exclama alors « si ce petit vit ce sera quelque chose de grand » .

Inconnu, Saint Ambroise de Milan, mosaïque, Ve s., Basilique de Milan.
https://nominis.cef.fr/contenus/saint/230/Saint-Ambroise-de-Milan.html

Sa carrière

Quoiqu’il ne voulût pas être évêque, il fut nommé évêque en réconciliant les aériens et les nicéens de leur conflit causé par la mort d’Auxence (évêque de Milan proche des aériens). À l’époque le christianisme venait d’être reconnu comme religion autorisée par de l’édit de Milan, rédigé par l’empereur Constantin, en 313.

Saint Ambroise écrivait beaucoup, il avait une politique religieuse. Il luttera contre l’arianisme à travers différentes négociations.

Saint Ambroise est l’un des quatre pères de l’Église latine. Avec ses compagnons : Saint Jérôme, Saint Augustin et Saint Grégoire le Grand, il a reçu le titre de docteur de l’Église.

Pourquoi a-t-il combattu ?

Ambroise était un homme qui faisait preuve d’énormément de charité car tout en effectuant ses devoirs d’évêques il distribuait des bien aux plus démunis et adopta un style de vie monastique (telle un moine).

Ce dernier était un grand défenseur de la séparation entre l’Église et l’État. Il conseille l’empereur Gratien contre les méfaits de l’arianisme et s’oppose à Valentinien II, son successeur.

Ambroise défendra le monachisme, les couvents soumis au culte marial et la célébration de la sainte messe. Il réforme le chant sacré et compose des hymnes qui ont marqué la musique religieuse.

Citations d’Ambroise

« La lumière des mystères pénètre mieux chez ceux qui ne s’y attendent pas. »

Ambroise de Milan, Des mystères (De mysteriis).

« La nature a engendré le droit de communauté ; l’abus a fait le droit de propriété. »

Ambroise de Milan, …

Evan Chaboisseau, Ayoub Douh, Alban Hendes

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *